Pourquoi prier?

« Ne soyez inquiets de rien,
 mais, en toute circonstance,
 dans l’action de grâce, priez et suppliez
 pour faire connaître à Dieu vos demandes.
 » (Philippiens 4,6)

Pour se convertir, en cette année de la Foi. Le Pape Benoit XVI nous invite dans la lettre apostolique Porta Fidei « à une conversion authentique et renouvelée au Seigneur, unique Sauveur du monde. ». La conversion de notre entourage, de notre pays, passe d’abord par une conversion personnelle, une amitié plus grande avec le Christ.

« Le chrétien qui prie ne prétend pas changer les plans de Dieu ni corriger ce que Dieu a prévu. Il cherche plutôt à rencontrer le Père de Jésus-Christ, lui demandant d’être présent en lui et dans son action par le secours de son Esprit » Benoît XVI 

Pour agir spirituellement. Nous pouvons, avec foi, demander à Dieu par le Cœur de Jésus et par le Cœur de Marie d’éclairer les consciences de nos élus et de nos concitoyens. Dieu ne peut agir qu’à la mesure de notre foi. Nous croyons fermement que notre prière a une action concrète. Elle peut « éveiller les consciences » (Cardinal André Vingt-Trois). Nous prierons particulièrement pour notre gouvernement, nos députés, nos élus. « Nous ne sommes pas envoyés pour retourner leurs esprits, nous sommes envoyés pour toucher leurs coeurs » (Cardinal Vingt-Trois à St François-Xavier, 12 janvier 2013).

« Respectueux des principes qui gouvernent la vie démocratique de notre pays, les catholiques (…) apportent leur concours à la vie publique en s’engageant, en s’informant des projets de lois et en priant pour les élus. Remis aux votes du Parlement, les choix qui engagent notre société sont confiés dans la prière à la Mère de Dieu. Les personnes catholiques témoignent aux parlementaires de toute l’estime de l’Eglise pour la responsabilité qui est la leur. Cette considération s’exprime de la façon la plus authentique lorsqu’elles prient et invoquent sur eux les dons du Saint-Esprit. » Père Laurent STALLA-BOURDILLON · Curé-recteur de la basilique Ste Clotilde à Paris

Pour entrer dans l’Espérance de la victoire du Christ sur le monde, quoi qu’il arrive. L’abandon dans la prière nous garde de tout découragement. La prière est le plus sûr moyen de rester dans la confiance devant l’avenir de notre pays et de nos enfants.

«  Comment réagir ? Il ne s’agit pas seulement de trouver la bonne stratégie. Mais il s’agit d’un véritable combat spirituel. Alors l’invitation à prier pour nos pays, pour ceux qui les gouvernent est d’une actualité évidente. Prions vraiment. Croyons-nous vraiment à la puissance de la prière ? » Mgr Yves Le Saux, Evêque du Mans, homélie du 8 décembre 2012, Ile Bouchard.

8 commentaires

  1. je vous joins mon équipe du rosaire et celle de la paroisse ,
    les familles souffrent tellement….
    je pleure de joie en regardant la vidéo sur le bruit du monde.
    à diffuser de toute urgence autour de soi .
    est il possible de la recevoir par mail
    je vous remercie d’ avance.

  2. Le Bienheureux Jean Paul II nous encourage à prendre la main de Marie en ce mois de mai : « Prière pour la paix, le Rosaire est aussi, depuis toujours, la prière de la famille et pour la famille. Il fut un temps où cette prière était particulièrement chère aux familles chrétiennes et en favorisait certainement la communion. Il ne faut pas
    perdre ce précieux héritage. Il faut se remettre à prier en famille et à prier pour les familles, en utilisant encore cette forme de prière. » (Lettre sur le Rosaire, 41)

  3. En communion avec mon épouse, Céliane, qui a rejoint la maison du Père voici 5 mois, ces quelques mots écrits de sa main : « La prière rend responsable. Rien n’est plus responsable que de prier. un croyant qui prie devient le reflet de Dieu »

  4. OH! combien avons-nous la tête dure ?La désobéissance ne nous a-t-elle pas coûté le PARADIS (le vrai).
    Le Coeur de Jesus à tellement soif de notre retour : »Fille ainée de l’église qu’as-tu fait des promesses de ton baptème ? »

  5. Notre chaîne d’adoration se joint à votre chaîne de prière. Que cette « chaîne » libère les législateurs de tout parti pris afin de voter en toute liberté de conscience.

  6. Oui, l’union fait la force, y compris dans le domaine de la prière, surtout même quand il ne nous reste plus guère que cela comme moyen d’action.
    Car prier, c’est aussi une façon d’agir ! Sur soi-même(cela nous préserve du découragement et entretient l »Espérance), sur le Coeur de Dieu et le coeur de ceux dont on ne peut toucher l’esprit !
    Alors prions ! Confiance et union de prière,
    Le Seigneur ne peut que se laisser toucher !
    D.M.

  7. Je m’y joins avec confiance dans le Seigneur.

  8.  » Mais priez mes enfants mon fils vous exaucera dans peu de temps »
    Message de Pontmain

Vous pouvez déposer ici vos commentaires. Ils seront modérés par l’équipe de coordination.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>